Yoga et enfants : postures et bienfaits

Déjà riche en arguments sur le sujet, la littérature scientifique l’a confirmé il y a quelques semaines : pratiquer le yoga peut contribuer au développement cognitif de nos enfants, en améliorant leur capacité de concentration et de compréhension, y compris chez les enfants atteints de troubles de l’attention.

Les autres bienfaits du yoga sont bien connus : il permet une meilleure gestion du stress, une réduction de l’anxiété, mais également une meilleure souplesse et une plus grande conscience de notre propre corps et de l’espace qui nous entoure.

Comme pour toutes les activités que nous proposons aux plus petits, l’amusement et la participation sont essentiels.

Mettons-les alors au défi de pratiquer un yoga d’imitation des animaux dont le nom renvoie aux asanas les plus indiquées pour eux. Voici nos préférées :

1. Le Cobra (Bhujangasana) :

« Imagine que tu es un cobra dans son panier. Attention, on retire le couvercle… Tu es prêt ? »

En commençant couché sur le ventre, l’idée est de relever la tête comme le ferait le serpent pour sortir du panier. Se lever petit à petit, idéalement, vertèbre par vertèbre. Après avoir relevé les premières, s’aider en s’appuyant sur les mains placées le long du tronc à hauteur des aisselles. Il est important de garder la tête droite et les bras fléchis.

Bienfaits : souplesse et renforcement des muscles dorsaux.

 

2. Le Lion (Simhasana) :

« Voyons à présent si tu es vraiment le roi de la jungle. Allez, on sort les griffes et on rugit ! »

Le yoga auquel on ne s’attend pas : à genoux, les pieds croisés et assis sur ses talons, poser avec force les mains sur les genoux, toutes griffes dehors, et… tirer la langue, les yeux bien ouverts et rugir !

Bienfaits : développement de l’estime de soi.

3. Le Chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana)

« Tu vois comment se réveille Toby, ton petit chien, lorsqu’il a fini sa sieste ? C’est ça, quand il bâille fort et qu’il s’étire sur ses pattes. À présent, c’est toi Toby, on est en milieu d’après-midi et tu es en train de te réveiller… »

Depuis la position à quatre pattes, lever le bassin et les genoux. Tandis que les jambes s’étendent progressivement, ramener la tête entre les épaules et tendre les bras bien fort. « Regarde autour de toi, elle est drôle ta chambre à l’envers, non ? »

Bienfaits : allongement de la colonne vertébrale, étirement des muscles postérieurs de la cuisse, renforcement des bras.

4. Le Chat et la Vache (Marjariasana et Bitilasana)

« Regarde vers le haut, regarde vers le bas, et le petit chat deviendra une vache ! Tu ne le savais pas ? C’est la formule magique pour transformer les chats en vaches ! Tu n’y crois pas ? Essayons. »

Toujours à quatre pattes, en expirant, s’incliner le plus possible en ramenant la tête vers l’arrière pour regarder vers le haut. Inspirer. Ensuite, bomber le dos en expirant et en ramenant la tête vers le bas pour regarder vers le nombril. Recommencer au moins trois fois.