Pourquoi les habitants d’Okinawa, une des quatre Blue Zones, vivent-ils plus longtemps ?

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les centenaires ont toujours attiré beaucoup d’intérêt, que ce soit du monde scientifique ou du grand public. Mais cet intérêt est encore plus marqué pour les populations les plus longévives de par le monde, celles au sein desquelles vivent la plus grande proportion de centenaires.

Blue zones

En 1999, sur la base d’une méthode de validation stricte, l’exactitude des âges des centenaires sardes a été largement démontrée. Le démographe belge Michel Poulain l’identifia en utilisant un marqueur bleu pour la délimiter sur la carte. Le concept de Blue Zone a depuis été défini scientifiquement comme « une zone géographique assez limitée et homogène où la population partage le même mode de vie et le même environnement et où il a été prouvé que sa longévité est exceptionnellement élevée ».

 

Depuis mars 2000 une région dans les montagnes de Sardaigne fût dénommée Blue Zone. A cette première Blue Zone sont venues s’en ajouter trois autres, à Okinawa, au Costa Rica et sur l’île d’Ikaria, en Grèce.

Le Japon

Le Japon est le pays dont l’espérance de vie à la naissance est la plus importante au monde (en 2020, 81.4 ans pour les hommes, 87.5 ans pour les femmes), c’est aussi celui qui compte la plus grande population de centenaires au monde. On dénombrait 80.450 centenaires au Japon au 31 septembre 2020. Par comparaison avec la Belgique, nous devrions compter 8000 centenaires en vie de nos jours, alors qu’il n’y en a que 2000 !

Okinawa

Okinawa est l’une des 47 préfectures du Japon qui consiste en 44 îles qui s’étendent sur plus de mille kilomètres, au sud des principales îles japonaises et au nord de Taiwan. Les habitants d’Okinawa se considèrent toujours comme différents de ceux du Japon continental, si l’on considère leur culture et de leur style de vie traditionnel. La population qui compte 1,3 million d’habitants est considérée comme l’une des moins développée économiquement du Japon.

Toutefois, la longévité des habitants d’Okinawa est légendaire comme en témoigne cette inscription ancienne, gravée sur un rocher dans le village d’Ogimi : À 70 ans, vous n’êtes qu’un enfant ; à 80, vous êtes à peine un adolescent ; et à 90 ans, si les ancêtres vous invitent à les rejoindre au paradis, demandez-leur d’attendre jusqu’à 100 ans, âge auquel vous reconsidérerez la question.

Source: Michel Poulain – Professeur Emeritus UCLouvain
Lorsque vous utilisez notre site Web, des cookies sont placés sur votre ordinateur à des fins d'analyse et pour faciliter et améliorer votre navigation sur notre site. Si vous cliquez sur « J’accepte », un autre cookie sera placé sur votre ordinateur pour permettre au contenu et aux publicités d'être mieux adaptés à vos préférences d’affichage lors de vos visites sur ce site et des sites de tiers.
J’accepte En savoir plus sur la gestion des paramètres relatifs aux cookies.