Sukiyaki

Vous avez un événement spécial ? Ou vous recherchez tout simplement une expérience gastronomique unique ? Vous devez alors essayer le Sukiyaki. Jamais entendu parlé ? Qu’à cela ne tienne, cette spécialité japonaise ne nécessite pas d’ingrédients exotiques. Ce qu’il vous faut par contre, c’est une bonne dose de curiosité, un peu d’audace et une agréable compagnie.

Shshshsh… shshshshsh…

Dans les restaurants japonais, vous préparez souvent votre repas à table. Cuisiner ensemble est considéré comme une chouette activité sociale au Japon. Sukiyaki est une sorte de fondue chinoise constituée de bœuf ou de porc émincé que vous immergez dans un bouillon très chaud et que vous retournez jusqu’à ce que ce soit prêt. Cela fait un peu penser à une fondue que nous connaissons. Le terme lui-même est une onomatopée ou imitation sonore. Sukiyaki imite le son frémissant que l’on peut traduire littéralement par « swish swish ».

C'est sain

La cuisine japonaise est saine : les ingrédients ne sont pas cuits très longtemps et les sauces riches, le beurre et la crème sont évités autant que possible. Avec le Sukiyaki, vous faites cuire des légumes, des champignons, de la viande ou du poisson dans un délicieux bouillon. Vous préférez une version végétarienne ? C’est possible : le tofu vous permet tout autant de profiter de cette spécialité japonaise.

Envie d'aessayer à la maison ?

Faire soi-même un shabu shabu demande un peu de préparation. Le résultat est un repas original et bien fourni. La table sera garnie de tas de petits plats à l’aspect si délicieux qu’il serait presque dommage d’y toucher. On retrouve la fondue spéciale au milieu, généralement un appareil électrique. Les deux compartiments du récipient permettent de ne pas mélanger les différents goûts.

Recette

Vous trouvez différentes recettes sur internet. Mais dans les grandes lignes, cela revient à ceci. Les petites sauces spéciales sont destinées à la viande, tandis que le riz est aromatisé grâce au bouillon et aux autres ingrédients.

  • Il faut laisser le bouillon mijoter à l’avance, mais il est également possible d’acheter du bouillon tout fait.
  • Cuisez le riz.
  • Préparez les nouilles, le dim sum et les sauces (sauce soja, sauce sésame, sauce chili, …).
  • Vous optez pour la viande ou le poisson ? Faites-en de fines tranches ou des petits morceaux.
  • Coupez les légumes (épinards, bok choy, chou blanc, …) juste avant de passer à table. N’oubliez pas les champignons (shiitake, énoki et pleurotes).
  • Vous optez pour la version végétarienne ? Coupez alors le tofu.

Servez le bouillon dans le Sukiyaki. Préparez la table de vos invités en y déposant baguettes, cuillères, bols et sauces. La fête peut commencer !