Timothy Herman (Oudenaarde, 19 octobre 1990) est un athlète belge spécialiste du lancer du javelot.
Il est membre de l’AC Meetjesland, où l’entraîneur Luc Van Maldegem est à ses côtés.

En 2018, Timothy a été triple champion dans la discipline. Il a remporté le trophé provincial, flamand et belge. Il est le numéro 1 en Belgique avec un lancer de 79m41.

Yakult : Qu'est-ce qui vous attire tant dans ce sport ?

TH: J’ai choisi le lancer du javelot parce que c’est un sport individuel. Vous devez essayer de lancer une lance aussi loin que possible et seuls la pluie et le vent peuvent entraver le résultat. Cela signifie que la technique est particulièrement importante et qu’elle doit être pratiquée de manière très individuelle. Etre le seul responsable du résultat final m’a toujours attiré.

Yakult: A quelle fréquence vous entrainez-vous?

TH: Je travaille à temps plein mais je m’entraine quand même 4 à 5 fois par semine. Je m’entraîne en général dans la salle de sport de Gand et sur le terrain d’athlétisme d’Audenarde.

Yakult: Où trouvez-vous votre motivation pour pratiquer votre sport ?

TH: Le lancer de javelot est une activité que j’aime depuis longtemps. Outre le travail dont j’ai besoin, le sport est un rêve pour lequel je vis. Je veux donner le maximum à chaque formation et je veux toujours progresser. Mon objectif pour le moment est de franchir la limite des 80 m. Lors de la dernière course de la saison, j’ai presque réussi à le faire avec un lancer de 79 m 41, à 59 cm à peine de mon but. Toujours faire mieux, toujours se surpasser, c’est ce qui me motive.

 

Yakult: Quels sont vos objectifs pour l'année prochaine ?

TH: 2019 sera un succès pour moi si j’arrive à lancer 59 cm plus loin que l’an dernier, dépassant cette limite magique de 80 m!
Si cela réussit, tout est possible, même une participation aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Yakult: Quelle a été votre plus grande déception dans le sport et comment l'avez-vous surmontée ?

TH: J’ai subi une chirurgie de l’épaule, j’ai dû faire de la revalidation pendant 3 ans. Bien sûr, je n’ai fait aucun progrès pendant tout ce temps et c’était difficile à vivre. L’année dernière, la douleur a soudainement disparu et j’ai pu m’entraîner à nouveau au maximum avec le résultat qui s’en est suivi.

Yakult: Quel est votre rêve ultime?

TH: Mon rêve ultime est d’atteindre ces fameux 80 m ! Si je réussis, je peux rêver à une sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Timothy Herman