Yakult utilise des cookies sur ses sites internet. Ces cookies sont utilisés à des fins analytiques mais également pour retenir vos préférences d’utilisation et intérêts. Si vous continuez à visiter nos websites, vous acceptez que ces cookies seront utilisés comme décrit dans notre politique de confidialité. Ok

Sports d’hiver : la nouvelle tendance

Bien que les sports d’hiver classiques, comme le ski et le snowboard, soient remis constamment au goût du jour grâce à des matériaux innovants et à un design fonctionnel, de nouveaux « sports blancs » ont acquis leurs lettres de noblesse ces dernières années.
Si vous voulez tenter de nouvelles expériences la prochaine fois que vous serez sur la neige, voici nos propositions :

Airboarding

Créé en Suisse il y a quelques années déjà, l’airboard est une sorte de bobsleigh gonflable hi-tech faite à partir de tissu technique recouvert de plastique. Le résultat : une planche légère faite pour la descente de pistes à grande vitesse, que l’on pratique couché en agrippant fermement les poignées prévues à cet effet.

Un sport extrême qui ne demande pas un long temps d’apprentissage : un instructeur qualifié vous apprendra comment diriger la planche en déplaçant votre masse corporelle et comment freiner à l’aide des bords de la planche. Après seulement une leçon, les pentes plus douces vous seront accessibles.

Course de traîneaux à chiens

La course de traîneaux à chiens n’évoque plus seulement le Grand Nord : aujourd’hui, les Alpes proposent fréquemment ce sport.

Debout sur un traîneau, vous apprendrez à mener un attelage de chiens spécialement entraînés pour cette tâche. Pour ce sport, qui est à l’origine un moyen de transport utilisé dans les pays arctiques, on se sert de races rapides et robustes, comme les Huskies, les Samoyèdes et les groenlandais. Les chiens exercent différents rôles au sein de la meute : le chien de tête exécute les ordres donnés par le « musher » (meneur de chiens), les chiens du centre courent au milieu de l’attelage, les chiens de pointe sont particulièrement rapides et les chiens de barre sont les plus robustes, aptes à répondre à tous les besoins.

La plus grande course de traîneaux à chiens, la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, se déroulera cette année en Savoie du Nord du 7 au 18 janvier, sur une distance d’environ 750 km, avec à peu près 25 000 mètres de dénivelé.

Skijoring (ski attelé)

Il s’agit également d’un sport d’attelage, où la personne peut être tirée par des chiens ou, plus généralement, des chevaux ou des poneys.

La différence avec la course de traîneaux à chiens ? Le pilote ne se trouve pas sur un traîneau mais sur une paire de skis.

Bien qu’il soit apparu il y a près de 90 ans – une démonstration en a été faite aux Jeux olympiques d’hiver de 1928 -, ce sport n’a commencé à se répandre que récemment, sur des pistes de 5 à 20 km parcourues à des vitesses pouvant atteindre 50 km/h.

Après la Scandinavie, la France et la Suisse, on peut désormais pratiquer ce sport dans les Alpes italiennes, surtout sur les pistes du Haut Adige.

Fatbike

Faire du VTT sur de la neige ? C’est possible grâce au Fatbike : un vélo tout terrain muni de pneus bien plus larges que la normale (plus de 4 pouces de section et 40 mm de largeur), créés spécialement pour la conduite sur terrain mou, comme le sable ou la neige. La taille et la pression des pneus offrent adhérence et stabilité même dans les virages, pour peu que la neige ne soit pas trop haute et fraîche. Les sentiers déblayés sans skieurs sont les plus appropriés pour ce sport.

Véloski

Le véloski est encore différent : il s’agit de vélos dont les roues sont remplacées par des skis spéciaux.
Une fois chaussé de ces skis, vous pourrez vous mesurer aux premières pistes : l’apprentissage du véloski est plus aisé que celui du ski ou du snowboard, au point que de nombreux non skieurs ont déjà adopté cette alternative pour goûter au frisson de la descente.