Yakult utilise des cookies sur ses sites internet. Ces cookies sont utilisés à des fins analytiques mais également pour retenir vos préférences d’utilisation et intérêts. Si vous continuez à visiter nos websites, vous acceptez que ces cookies seront utilisés comme décrit dans notre politique de confidialité. Ok

Quelle quantité idéale de nourriture devons-nous consommer par repas ?

Selon le précepte japonais, Hara Hachi Bu, se basant sur « la règle du ventre à 80% », la modération est la clé de la santé.
En effet, les habitant de la ville d’Okinawa au Japon, qui pratiquent l’auto-restriction alimentaire présentent le plus haut taux de centenaires au monde (50 pour 100 000 habitants). Selon une étude, leur apport calorique moyen pour un adulte est de 1800 à 1900 kcal par jour.
Mais il est important de souligner qu’assurer une meilleure espérance de vie par l’alimentation saine, nécessite également une judicieuse sélection des aliments. Leur alimentation est riche en soja, riz, poisson et pauvre en graisses animales et sucres rapides. Les japonais consomment peu d’alcool et sont particulièrement attentifs à pratiquer régulièrement une activité physique et cérébrale.

Ce concept peut s’appliquer aussi pour préserver ou retrouver un corps mince

L’idée repose sur le fait que si l’on remplit son estomac à 100% de son volume, l’estomac va s’étirer.  Pour retrouver le même niveau de satiété au prochain repas, il faudra donc le remplir d’avantage et de plus en plus à chaque repas et on finit par manger trop et grossir.

Comment savoir si on est à 80% de sa satiété ?

Ce n’est pas simple de mettre des chiffres sur une sensation… mais le meilleur moyen d’y arriver c’est d’apprendre à écouter son corps. Cela nécessite un peu d’apprentissage et il faut certainement s’entrainer durant 15 à 20 repas pour arriver à définir le volume qui vous convient.

  • Apprenez à manger doucement : sachez que les récepteurs de la satiété au niveau du cerveau ne réagissent qu’à partir de 15 à 20 minutes. Si vous mangez trop vite, vous ne laissez pas le temps à votre cerveau de vous dire qu’il a reçu assez de nourriture.
  • Mâcher correctement vos aliments : vous rallongez le temps du repas, faciliterez votre digestion et éviterez les coups de pompe
  • Poser vos couverts régulièrement et avant de continuer, demandez-vous si vous avez encore faim ou comment vous vous sentiriez avec une bouchée de plus ou cette bouchée est-elle nécessaire ?

L’idéal est de s’arrêter dès qu’on a plus faim plutôt que de manger jusqu’à la satiété.

La ration ne détermine pas à elle seule la bonne alimentation !

En effet, se limiter en quantités peut s’avérer utile en cas d’excès de poids, mais que ce soit le cas ou pas, l’aspect qualitatif de l’alimentation est certainement tout aussi important pour garantir la bonne santé de chacun.  Vous pourrez toujours trouver conseil auprès d’un(e) diététicien(ne)  pour vous aider à établir un schéma alimentaire personnalisé vous indiquant à la fois les rations alimentaires adaptées à votre morphologie et à vos dépenses énergétiques et surtout avec les indications adéquates pour que votre alimentation puisse couvrir judicieusement tous vos besoins nutritionnels.

En conclusion, le meilleur traitement pour s’assurer une longue et belle vie dans un corps sain, c’est d’associer une alimentation équilibrée (et pas seulement restrictive) à la pratique d’une activité physique régulière et la limitation de l’alcool, de la cigarette et du stress.