Asseyez-vous et repirez: il est temps de prendre soin de vous

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Avez-vous parfois l’impression que les journées sont trop courtes et ressemblent à une course contre la montre ? Se lever, prendre le petit-déjeuner, emmener les enfants à l’école, partir au travail, récupérer les enfants, les conduire à leurs loisirs et préparer le repas. Enfin, vérifier les devoirs et aller se coucher, au bout du rouleau… Il est grand temps de prendre du temps pour vous !

Depuis plusieurs années, le nombre de Belges souffrant de problèmes psychologiques semble augmenter. En 2018, 6 % d’entre eux ont souffert d’un trouble dépressif et 8 % d’anxiété1. Ces chiffres reflètent la moyenne européenne. Nous avons l’habitude de vivre dans la précipitation et de répondre à de nombreuses demandes et attentes que, bien souvent, nous nous imposons.

 Cette pression provoque un stress qui peut se répercuter sur la santé : les troubles digestifs (diarrhée, ballonnements, constipation, flatulences, etc.) et le syndrome du côlon irritable sont plus fréquents en cas de stress.2 Le message est donc simple : il faut impérativement souffler. Apprenez à relativiser et osez dire non pour trouver la paix intérieure !

Prévoyez des moments fixes pour vous

Pas simple, direz-vous. Effectivement, une vie dépourvue de stress ne s’aménage pas du jour au lendemain. Mais en changeant des petits détails de votre quotidien et en apprenant à gérer certains événements différemment, vous parviendrez à contrôler le stress étape par étape. Commencez petit, fixez-vous des objectifs réalisables. Par exemple, commencez par prévoir chaque jour 15 minutes pour vous. Ce sont vos minutes, vous en faites ce que vous voulez, mais pendant ce temps, éteignez smartphone, ordinateur et télévision. Faites des exercices de yoga, promenez-vous, lisez un livre, feuilletez un magazine, prenez un bain … Faites ce qui vous plaît, l’essentiel est de vous écouter et que personne ne vous dérange. Autre conseil : efforcez-vous de garder chaque semaine 1 jour libre dans votre agenda. Trop compliqué ? Commencez par un jour toutes les deux semaines. Vous pouvez remplir cette page blanche à la dernière minute en allant au marché, en recevant une visite inattendue ou en vous occupant de choses que vous laissez habituellement de côté parce que vous êtes trop occupé. Par exemple, commencez la journée par un bon petit-déjeuner en famille. Cela peut sembler un peu étrange au début, un rien gênant peut-être, mais après quelques semaines, vous constaterez que ces moments vous font du bien. Vous réapprendrez à vous écouter et à trouver la paix intérieure.

Osez dire « non »

Savoir s’écouter, c’est aussi avoir la force de dire « non » ou « pas maintenant ». Même si vous voulez satisfaire votre entourage et le faites probablement avec plaisir, il est important de fixer vos limites. Lorsqu’une tâche devient trop lourde pour vous, ressentez-le. Vous devez apprendre à identifier ce sentiment et surtout apprendre à l’accepter. Expliquez à vos proches ce que vous faites et pourquoi. Cela ne peut que vous aider. Ils comprendront mieux pourquoi, à partir d’aujourd’hui, vous ne vous plierez plus en 4 pour eux dès qu’ils vous le demandent. Cela vous demandera autant – voire plus – d’effort qu’à eux. Cette règle s’applique à tous les niveaux et à toutes les situations, qu’il s’agisse de vos enfants, de vos partenaires, de vos collègues ou même de votre supérieur… N’oubliez pas que vous continuez à leur rendre service. Le but est simplement de parvenir à débrancher lorsque tout cela devient trop dur à gérer, et à prendre soin de vous, tout simplement. À long terme, tout le monde en sortira gagnant.

Sources
Troubles psychiques, statistiekenvlaanderen.be sur la base de l’Enquête belge sur la santé mentale de Sciensano, 2018.
Konturek P.C., et al. J Physiol Pharmacol. 2011 Dec; 62(6):591-9.

Lorsque vous utilisez notre site Web, des cookies sont placés sur votre ordinateur à des fins d'analyse et pour faciliter et améliorer votre navigation sur notre site. Si vous cliquez sur « J’accepte », un autre cookie sera placé sur votre ordinateur pour permettre au contenu et aux publicités d'être mieux adaptés à vos préférences d’affichage lors de vos visites sur ce site et des sites de tiers.
J’accepte En savoir plus sur la gestion des paramètres relatifs aux cookies.