Yakult utilise des cookies sur ses sites internet. Ces cookies sont utilisés à des fins analytiques mais également pour retenir vos préférences d’utilisation et intérêts. Si vous continuez à visiter nos websites, vous acceptez que ces cookies seront utilisés comme décrit dans notre politique de confidialité. Ok

La force de l’omega 3, ou pourquoi manger plus de poisson

Les futés mangent du poisson.

C’est le bon conseil que vous donnait déjà votre grand-mère. Prévoyez du poisson 1 ou 2 fois par semaine et donnez un solide coup de pouce à votre cerveau. Mais quels sont les autres effets positifs du poisson sur votre corps ? Et surtout : tous les poissons sont-ils sains ? Nous avons pêché à la ligne pour rassembler les réponses pertinentes.

Le poisson est bon pour contrer la démence

Une étude récente de l’université de Pittsburgh démontre que manger du poisson une fois par semaine est bon pour la matière grise. Littéralement : des chercheurs ont découvert que les neurones responsables de votre mémoire et capacité d’apprentissage sont en meilleure condition. Par ailleurs, les personnes qui mangeaient plus de poisson présentaient moins de symptômes d’Alzheimer.

Le poisson prévient les problèmes cardiaques

Une étude danoise menée auprès de 49.000 femmes montre que les femmes qui mangent peu ou pas de poisson, ont 50 % de risques en plus d’avoir des problèmes cardiaques. En outre, les acides gras omega 3 contenus dans le poisson contribuent à fluidifier le sang et donc à diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires.

 

 

Le poisson garde la peau et les cheveux sains

Le poisson contient de bonnes graisses, des acides gras insaturés qui empêchent la déshydratation de votre peau et gardent vos cheveux brillants. Ces acides gras omega 3 favorisent d’ailleurs aussi le traitement des maladies de la peau comme le psoriasis.

 

 

Le poisson diminue le risque de dépressions

La Belgique compte de nombreux cas de dépressions et burn-outs. Le poisson serait-il le remède ? Il ressort de diverses études que le poisson est bon pour soigner les dépressions – en combinaison avec les antidépresseurs classiques. Les femmes enceintes également encourraient moins de risques de faire une dépression postnatale si elles mangeaient davantage de poisson.

 

 

Le poisson améliore la qualité du sperme

Ceux qui souhaitent avoir des enfants doivent également manger du poisson. Selon des études, il s’avère que les hommes qui mangent plus de poisson – en combinaison avec un régime alimentaire sain composé de fruits, légumes et fibres – ont des spermatozoïdes plus rapides et plus forts que les hommes qui mangent moins sainement.

 

 

Source: www.scoop.it

Meunière ou au mercure ?

Avant que vous ne dévalisiez tout le rayon poisson de votre supermarché, il est bon de savoir que les poissons ne sont pas tous sains. L’infographe ci-dessus vous montre les types de poisson qu’il vaut mieux éviter.

Par la contamination du sol et de l’eau, de nombreuses substances toxiques comme le mercure et les BPC – biphényles polychlorés – entrent dans la chaîne alimentaire.

Le plancton du fond des océans absorbe ces substances nocives, les petits poissons se régalent de ce plancton contaminé, les gros poissons mangent ces petits poissons et nous mettons tout cela dans notre assiette. Malheureusement, parfois avec une sauce mercure.

Pour être certain de vous procurer du poisson vraiment sain, mettez donc cet infographe dans vos favoris.

Sources :

  • Raji, Cyrus A; Erickson, Kirk I; et al. Regular Fish Consumption and Age-Related Brain Gray Matter Loss
    AMERICAN JOURNAL OF PREVENTIVE MEDICINE 2014;47(4):444-451
  • Strøm M1, Halldorsson TI, Mortensen EL, Torp-Pedersen C, Olsen SF. Fish, n-3 fatty acids, and cardiovascular diseases in women of reproductive age: a prospective study in a large national cohort. Hypertension. 2012 Jan;59(1):36-43.
    doi: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.111.179382. Epub 2011 Dec 5.
  • Millsop JW, Bhatia BK, Debbaneh M, et al.Diet and psoriasis, part III: role of nutritional supplements. J Am Acad Dermatol. 2014 Sep;71(3):561-9. doi: 10.1016/j.jaad.2014.03.016. Epub 2014 Apr 26.
  • Osher Y, Belmaker RH. Omega-3 fatty acids in depression: a review of three studies. CNS Neurosci Ther. 2009 Summer;15(2):128-33.
  • Gaskins AJ, Colaci DS, Mendiola J, Swan SH, Chavarro JE.Dietary patterns and semen quality in young men. Hum Reprod. 2012 Oct;27(10):2899-907. doi: 10.1093/humrep/des298. Epub 2012 Aug 11
  • http://www.everydayhealth.com/diet-nutrition/life-enhancing-reasons-to-eat-fish.aspx
  • https://www.foodinaction.com/nl/belgische-visconsumenten-kiezen-voor-duurzaamheid/