Les sabots japonais

Geta et zori: c’est la réponse japonaise à l’éternelle lutte entre l’élégance et le confort, du moins en ce qui concerne la chaussure. Comparez-les à des sandales à semelle compensée en bois, comme les sabots. En fait, c’est une semelle sur laquelle sont fixées deux brides en Y dont la lanière verticale est fixée sur la semelle et sépare le gros orteil du reste des orteils du pied (tongs).

Semelles compensées

Les geta rappellent un peu les talons compensés qui étaient si populaires en ‘70. Ne vous trompez pas: malgré la semelle compensée en bois, les geta sont pratiques. En été, les pieds sont merveilleusement aérés. En hiver, la semelle surélevée – jusqu’à 18 cm! – tient vos pieds au sec dans la neige et la pluie. De plus, les geta empêchent votre kimono de traîner au sol.

Des versions modernes de geta existent et peuvent se porter avec les tenues de tous les jours mais les geta traditionnels sont portés principalement avec le kimono, vous ne les verrez pas nécessairement portés avec un jean !

La collection complète

Les zori sont des sandales. La semelle du modèle dame a un talon surélevé et a une forme un peu arrondie. Les zori pour homme sont toujours plats et aussi légèrement arrondis. Lors d’occasions officielles, les femmes portent des zori joliment décorés: pour les mariages, ils sont parfois en brocart. Moins l’événement est formel, plus les sandales sont simples. Les sandales les plus simples sont en paille.

Les chaussettes

Actuellement les chaussettes sont à la mode dans les sandales. Même s’il s’agit d’une faute de goût, les Japonais les portent. Depuis toujours. Les tabi sont des chaussettes à hauteur de cheville avec une fente entre le gros orteil et les autres orteils: idéal pour porter avec les geta et les zori. Que vous aimiez ou non les chaussettes avec sandales, cela a beaucoup d’avantages. Vous aurez moins d’ampoules, vos pieds vous feront moins mal et vos ongles d’orteils ne doivent pas être impeccables.

Des pieds musclés

Marcher avec les geta renforce les orteils. Vous aurez un port plus équilibré et vous évitez de tomber. Saviez-vous que cela a fait l’objet de recherches scientifiques? Pourquoi les hommes japonais qui pratiquent les arts martiaux devraient-ils aussi porter geta? Les judokas et les lutteurs sumo espèrent ainsi renforcer les orteils.

Chez nous, vous ne verrez pas de geta ou de zori en ville. Voulez-vous essayer quand-même? N’oubliez pas qu’il faudra un peu d’exercice…