Fibres: étroitement liées à la santé de vos intestins

Les fruits et les légumes sont non seulement riches en vitamines et en minéraux, mais généralement aussi en fibres. Les fibres alimentaires sont extrêmement importantes pour une bonne digestion. Il existe deux types de fibres: les fibres hydrosolubles et les fibres non solubles. Les premières se retrouvent dans les légumes, les fruits et l’avoine; les deuxièmes, dans les céréales complètes.
Les fibres présentes dans votre alimentation ne peuvent pas être complètement digérées, et c’est une bonne chose: ce faisant, elles maintiennent les déchets souples et épais. Elles gonflent dans vos intestins et gardent à l’intérieur beaucoup de substances nocives qui, dans d’autres conditions, traverseraient la paroi intestinale et arriveraient dans l’organisme.
Grâce aux fibres, beaucoup de toxines et d’acides biliaires sont ainsi évacués de l’organisme. Il importe toutefois de boire suffisamment d’eau pour éviter qu’une boule ne se forme dans vos intestins. Avec le liquide que vous buvez, les fibres contribuent à des mouvements intestinaux réguliers et sains. Elles incitent vos intestins à transporter plus rapidement le bol alimentaire, si bien qu’il n’y a aucun risque de constipation.
Certaines fibres servent aussi d’aliment pour les bactéries du microbiote intestinal. Les fibres solubles extraites des légumes, des fruits et de l’avoine forment l’aliment de base pour les bactéries intestinales. Si les bonnes bactéries sont nourries correctement, elles se multiplient, ce qui est important vu qu’elles renforcent les défenses naturelles.

Pleins feux sur quelques super héros du rayon fruits et légumes

Tous les produits que vous trouvez au rayon fruits et légumes sont à recommander.
Ils sont tous à leur façon bons pour l’organisme. Et certains sont particulièrement bénéfiques à la digestion.

Petite sélection du primeur: 

Pommes de terre: un aliment de base purifiant

Les pommes de terre ont longtemps été supprimées du régime alimentaire des personnes en surcharge pondérale… à tort, car c’est leur mode de préparation (pommes de terre rissolées, frites) qui les rend infréquentables.
Natures, les pommes de terre contiennent une bonne portion de vitamine C, de vitamines du groupe B, de potassium et de fibres solubles. L’amidon qu’elles renferment est facile à digérer et convient par conséquent aux petits enfants, aux malades et aux personnes ayant des problèmes de digestion.

Conseil: Essayez la patate douce

La patate douce, d’origine sud-américaine, qui se prépare de la même façon que notre pomme de terre, contient davantage de fibres et deux fois plus de vitamine C. De plus, la patate douce renferme beaucoup de bêta-carotène, un anti-oxydant qui protège notamment contre le cancer.
N’hésitez donc pas à diversifier votre menu en y intégrant la patate douce.

Asperges: les bienfaitrices du printemps

Grâce à leur concentration élevée en fibres, les asperges sont l’aliment idéal pour sortir les intestins de leur hibernation. En outre, elles apportent le liquide nécessaire dont les fibres ont besoin pour gonfler puisqu’elles sont composées à 94% d’eau. Enfin, les asperges regorgent aussi de potassium, ce qui stimule les reins à éliminer l’eau excédentaire et les déchets.

Céleri: pour une haleine fraîche

Le céleri aide à combattre la constipation car il renferme énormément de fibres. Les propriétés digestives associées aux arômes du céleri peuvent estomper les mauvaises odeurs qui proviennent de l’estomac.

Pommes: de la pectine dans les intestins

Les pommes renferment de la pectine, une fibre soluble. Dans les intestins, la pectine se lie à de grandes quantités d’eau et forme pour ainsi dire un gel qui active les intestins.

Abricots: la saine friandise

Les abricots séchés contribuent au bon fonctionnement intestinal car ils sont particulièrement riches en fibres. Ceux-ci sont cependant souvent conservés avec du dioxyde de soufre, qui leur donne leur belle couleur orange. Mieux vaut donc acheter les abricots foncés, non traités.