Yakult utilise des cookies sur ses sites internet. Ces cookies sont utilisés à des fins analytiques mais également pour retenir vos préférences d’utilisation et intérêts. Si vous continuez à visiter nos websites, vous acceptez que ces cookies seront utilisés comme décrit dans notre politique de confidialité. Ok

En cuisine avec les enfants

Vos enfants n’aiment pas les légumes ? Invitez-les à les préparer avec vous !

Combien de fois vous est-il arrivé, en tant que parent, de proposer un plat à base de légumes à vos enfants pour le voir renvoyé sur-le-champ ? Avez-vous déjà essayé de préparer ce plat avec eux ? Ce serait une bonne chose, car les enfants qui cuisinent avec papa et maman mangent plus de légumes, passent plus de temps à table ensemble et gagnent en positivité et en estime de soi.

C’est ce que confirme une étude publiée dans la revue scientifique Journal Appetite, qui souligne que l’implication des enfants est la meilleure méthode éducative, surtout à table. La participation des enfants à la préparation des repas pourrait donc contribuer au développement de bonnes habitudes alimentaires.

Ainsi, lorsque les enfants aident leurs parents à préparer le repas, ils mangent plus de légumes (notamment 76 % de salade et de légumes variés en plus) et brûlent 25 % de calories en plus que leurs petits camarades qui se voient proposer directement le plat préparé.

Les enfants qui passent du temps en cuisine pour préparer le repas avec leurs parents mangent avec meilleur appétit des repas qu’ils auraient tout simplement refusé d’ingérer, comme des soupes, des salades, des légumes cuits ou des légumineuses.

L’étude a également révélé une corrélation entre le temps total consacré à la préparation du repas et le temps passé à manger : les enfants qui participent en cuisine restent plus de temps assis correctement à table.

Mais ce n’est pas tout, l’étude indique également qu’aider les parents à cuisiner augmente également l’estime de soi. Les enfants qui cuisinent pour leur famille se sentent autonomes et fiers.

Quand et comment commencer ?

? Il n’y a pas d’âge idéal. Dès l’âge de 1 ou 2 ans, un enfant pourra pleinement profiter de l’expérience ! Il vaut mieux alors privilégier l’aspect ludique et consacrer aux plus petits tout le temps nécessaire pour pouvoir expérimenter et tripatouiller.

Jusqu’à 5 ans, un enfant pourra éplucher des fruits (mandarine, pomme ou orange), assaisonner la salade, couper (avec les mains ou un petit couteau en plastique, par exemple, l’extrémité des haricots verts), laver les fruits et légumes ou utiliser ses petites mains pour faire des boulettes, malaxer la pâte à pain, faire une pizza ou encore participer à la préparation d’un gâteau.

Dès l’âge de 6 ou 7 ans, ils pourront casser des œufs et séparer le jaune du blanc, lire directement les recettes, inventer des plats simples avec des aliments connus, râper le parmesan, mais aussi découper fruits et légumes (en commençant avec des couteaux en plastique sous la surveillance d’un adulte).

Quel est l'effet à long terme ?

Les nutritionnistes entendent étudier les effets à long terme de la participation des enfants à la préparation des repas, en vue de déterminer si elle influencera leurs modes de consommation et l’adoption d’une alimentation saine. Mais ce n’est pas tout : ces petits gestes quotidiens peuvent avoir des effets positifs sur la communication au sein de la famille, le sens des obligations, mais aussi, et ce n’est pas négligeable, sur le nombre d’heures passées devant la télévision ou l’ordinateur.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24709485
https://www.foodinaction.com/les-enfants-qui-cuisinent-mangent-plus-de-lgumes/