Après manger, rien de tel qu’une sieste ou promenade digestive

Activité physique ou petit somme ?

Qui faut-il croire : faire un petit somme ou une activité physique ? La réponse n’est pas si simple. Après un repas, l’organisme est programmé sur le mode digestion. Il ne faudra pas en attendre de grandes performances, qu’elles soient physiques ou mentales. Ce constat serait un argument en faveur de la sieste. D’autant plus que des études ont démontré que les actifs, qui avaient terminé leur pause déjeuner par un petit somme voire une sieste de 20 minutes, étaient plus aptes à se concentrer et commettaient moins d’erreurs dans l’après-midi. Une autre possibilité : après un repas plutôt copieux, se reposer un peu sur le canapé et marcher plus tard dans l’après-midi. Vous n’avez pas trop de temps à consacrer au repos ? Contentez-vous alors d’un repas léger, suivi d’un petit tour à pas rapides et savourez le repos bien mérité plus tard.

Un drôle de couple : alimentation et exercice physique

Bien que très différentes, les deux activités – manger et bouger – sont étroitement liées. S’alimenter sert en première ligne à remplacer l’énergie et les nutriments consommés par notre organisme, mais peut aussi procurer un grand plaisir. Notre métabolisme de base, c’est-à-dire les dépenses énergétiques minimales dont notre organisme a besoin durant le sommeil et le repos, en consomme la majeure partie, sans que nous puissions vraiment l’influencer. Mais, une proportion entre 20 et 50 % de notre consommation d’énergie est liée à nos activités physiques. Conséquence logique : les personnes qui bougent plus peuvent aussi absorber plus de calories sans les transformer tout de suite en capitons graisseux. Vous rendrez aussi service à votre système digestif, car l’activité physique stimule la digestion. La promenade digestive sera donc la bienvenue, mais seulement lorsque l’estomac aura fini son travail.

Combien de pas dans une vie

Saviez-vous que nous faisons environ 50 millions de pas dans notre vie ? Largement assez pour faire un tour du monde. La recommandation de l’Office Mondial de la Santé (OMS) est de faire 10 000 pas par jour. Mais, même si vous ne faites que 1 000 pas par jour en moyenne, vous aurez déjà fait du bien à votre santé. Pour perdre du poids, il faudra se fixer 3 000 pas supplémentaires comme objectif. Podomètres de base ou bracelets de fitness, applis dédiées sur smartphone ou montres connectées, vous n’avez que l’embarras du choix pour compter vos pas. Vous pouvez aussi mesurer votre parcours préféré pour savoir ensuite à combien de pas il correspond.

Source:
Caroline R. Richardson, Tiffany L. Newton, Jobby J. Abraham, et al. A Meta-Analysis of Pedometer-Based Walking Interventions and Weight Loss. Ann Fam Med. 2008 Jan; 6(1): 69–